DECIDONS ENSEMBLE 

 POUR UNE VILLE EN COMMUN

Démocratie locale Transition écologique  Justice sociale

 

NOUVEAUTÉ

Soirée Festive post - élection 

Communiqué de Presse : Règne de l'entre soi à Toulouse Métropole. 

 

Le 28 juin, nous votions pour des élus municipaux et métropolitains en charge de bien des sujets d'importance comme l'eau, les déchets, les transports, la voirie, l'économie...

 

Le jeudi 16 juillet s'est tenu le premier conseil de Toulouse Métropole où l'entre-soi et l'opacité ont régné en maîtres : M. Jean-Luc Moudenc a fait voter un pacte par les « bons élèves » favorables aux grandes orientations fixées par la majorité, signé préalablement par les maires et élus de la droite mais aussi du PS et des Radicaux de Gauche.

Ce pacte oblige les signataires à « voter l'ensemble des délibérations budgétaires durant tout le mandat ». En échange de ce « chèque en blanc » donné à la majorité, ces élus « de gauche » obtiennent, entre autres, le poste de 2ème vice présidente de la Métropole pour Karine Travel-Michelet maire de Colomiers et de 6ème vice président pour Dominique Fouchier, qui cumule ce mandat avec ceux de maire de Tournefeuille et de conseiller départemental. 

 

Les élus d’Archipel Citoyen mais aussi Marc Péré, maire de l’Union, et Albert Sanchez, le nouveau maire de Cugnaux, n'avaient pas été informés de l'existence de ce pacte reléguant ainsi listes Citoyennes au rang de « mauvais élèves » car exprimant trop clairement leurs critiques.

La "gouvernance" citoyenne a, d'emblée, du plomb dans l'aile... Quid des débats avec les habitants de Toulouse et de l'agglomération sur ces grands sujets?

 

Pour exemple, la troisième ligne de métro entre Colomiers et Labège (qui va absorber la totalité du budget transport), et la LGV (Ligne à Grande Vitesse) Toulouse-Bordeaux figurent expressément dans ce pacte.

 

Ces compromissions confortent nos choix de nous situer dans l’opposition municipale à Tournefeuille, mais aussi aux côtés des forces citoyennes d’opposition au sein du Conseil de la Métropole.

L’essentiel pour nous sera d’œuvrer localement à l'implication des habitants dans les dossiers de leur quotidien, au grand jour."

 

Les élus de la Liste Citoyenne Tournefeuille

Nadine Stoll et Stéphane Mériodeau

ÉLU-E-S

Stéphane Mériodeau

Nadine Stoll

Résultats du second tour des élections municipales du 28 Juin 2020

 

Comment construire un programme citoyen ?

NOS PROPOSITIONS

NOS ENGAGEMENTS

Pacte Toulousain pour le climat
AntiCOR
Manifeste pour une nouvelle métropole
Show More

#Anticor

Une victoire pour la démocratie.

2 avril 2021 - Temps de lecture: 8 mn

Après six mois d’instruction, M Castex a enfin décidé que l’agrément d’Anticor pouvait être renouvelé. Une victoire pour Anticor, ses milliers d’adhérents, bénévoles et soutiens qui ont mené ensemble cette bataille, sans relâche depuis plus de six mois.

M Castex a enfin décidé que l’agrément d’Anticor pouvait être renouvelé pour trois ans. Malgré les campagnes de dénigrement et les accusations infondées, l’association a démontré le caractère désintéressé et indépendant de ses activités, apprécié notamment eu égard à la provenance de ses ressources. Elle a également démontré que son fonctionnement est régulier et conforme à ses statuts, présentant des garanties permettant l’information de ses membres et leur participation effective à sa gestion. L’association a répondu précisément et de façon transparente à l’ensemble des questions posées par l’administration.

Ceux qui ont profité de la procédure pour diffamer l’association et ses membres en répondront devant la justice.

“Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus forts. Nous sortons de cette épreuve, renforcés par tous ceux qui nous ont accordé leur soutien : associations, personnalités politiques, communes qui ont adopté des vœux, des milliers de citoyens qui ont signé une pétition en notre faveur. « Nos adhérents, dont le nombre s’est accru d’un millier, ont joué un rôle déterminant et peuvent être fiers de leur engagement, ainsi que de celui des bénévoles, des référents locaux et de nos courageuses salariées. Le combat continue pour de meilleures lois, pour l’égalité de tous devant la justice et pour que vive la démocratie” déclare Elise VAN BENEDEN, Présidente d’Anticor. Elle précise « Les nombreux soutiens reçus nous honorent. Cet agrément nous en avons fait et nous continuerons d’en faire bon usage avec un point d’honneur : l’égalité de tous devant la loi.”

M Castex a fait preuve de loyauté républicaine en prenant cette décision. Mais nous retenons de cette période que la décision d’agréer une association de lutte contre la corruption ne doit pas demeurer à la discrétion du gouvernement ou d’un quelconque pouvoir politique. Nous nous sommes rapprochés de Transparency International France et de Sherpa, les deux autres associations qui détiennent cet agrément, pour développer un plaidoyer, à l’occasion de l’examen prochain du projet de loi « sur la confiance dans l’institution judiciaire » afin que l’agrément relève de la compétence d’une autorité administrative indépendante, comme par exemple de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) qui est déjà chargée de contrôler les conflits d’intérêts de nos élus.

Pour consulter le plaidoyer de l’association, cliquez ici : https://www.anticor.org/plaidoyerpage/

 

Contact presse : communication@anticor.org

Coordonnées  :

listecitoyennetnf@gmail.com

Politique de confidentialité :

La politique de confidentialité de ce site est consultable ici.